« Se promener à la naissance des phénomènes » Lao Tseu

ciel-5 ciel-4 ciel-3

Formée à la danse contemporaine, je suis l’interprète de différents chorégraphes (Susan Buirge, François Verret, Christian Trouillas, Joelle Bouvier et Régis Obadia, Peter Morin…). Dans le même temps, j’expérimente le Butoh, le No et le Kabuki, l’aïkido, la danse africaine. De ces expériences diverses se dégage la question récurrente du poids et de la densité des corps, au coeur de ma démarche artistique.

De 1984 à 2001, je découvre l’escalade et élabore avec Bruno Dizien un travail de recherche de 15 ans sur les appuis du corps en milieu vertical,  au sein de la compagnie Roc in Lichen.  Au fil de ces années se dessine une matière/corps nourrie de l’expérience proprioceptive très concrète sur le support vertical, donnant naissance à une écriture chorégraphique singulière, à l’origine de ce qu’on appelle aujourd’hui « la danse verticale ».

Dans le groupe de recherche de Kitsou Dubois que je rejoins de 2000 à 2010, j’expérimente le corps en apesanteur (travail en piscine et vols paraboliques). Il est question là d’ouvrir une conscience et de construire intérieurement de nouveaux repères permettant au corps d’exister dans ce milieu inconnu privé de gravité. Privée de mon poids, je ne me suis jamais sentie aussi terrienne !

Ces étapes fondamentales développent dans mon travail des états de conscience plus aiguisés, me poussent à inventer une autre relation sensorielle et me rapprochent du noyau.

Je me tourne intuitivement vers des explorations sensibles telles que le BMC (Body Mind Centering) avec Lula Chourlin et me plonge littéralement dans le Qi Gong, avec Jean-Michel Chomet et Laurence Cortadellas (Zhiroujia). Véritable outil de conscientisation et de perception tourné vers le vivant, le Qi Gong irrigue toujours plus intensément mon travail de création et de transmission qui s’enrichissent l’un l’autre.

J’accompagne et collabore à divers projets de création dans tous les domaines de l’art vivant – danse, cirque, théâtre, chant, direction de choeur. J’élabore une pédagogie fondée sur la relation consciente entre nos perceptions intimes et notre environnement extérieur.

C.V. quelques repères